Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Ken, promo 2018, ingénieur sécurité chez VMware Cork Irlande

Interview

-

18/02/2020

En 2018, diplôme d’ingénieur en poche, et après 4 expériences professionnelles dans le cadre d’une seule même entreprise, Ken Moussat, promo 2018, obtient son premier job permanent au sein de la filiale irlandaise du géant américain VMware : ingénieur sécurité.


[...]

Entre son engagement auprès du Devinci FabLab, qu’il a cofondé en 2014 et managé jusqu’en 2017, et ses missions actuelles au sein du groupe VMware, l’ascension professionnelle de Ken est montée en flèche grâce à ses stages de deuxième et cinquième année et aux possibilités ouvertes par le double-diplôme ESILV – Griffith College Dublin.

Aujourd’hui, un alumni très impliqué dans le développement de la communauté dublinoise d’anciens et actuels étudiants du Pôle Léonard de Vinci, Ken revient sur son parcours d’élève-ingénieur jusqu’à aujourd’hui.

L’ESILV, le choix d’un écosystème qui baigne dans la culture d’entreprise

Pendant mes années de lycée, j’ai toujours été intrigué par les métiers en relation avec l’informatique, et notamment la sécurité informatique. Sachant qu’il me fallait une école d’ingénieurs étant capable de répondre à mon envie de rejoindre ce milieu professionnel, j’ai commencé à chercher et je suis tombé sur une journée portes ouvertes de l’ESILV.

J’ai tout de suite senti que l’ESILV était l’endroit où je voulais aller. Le cycle préparatoire intégré, le lieu fantastique, les relations avec les entreprises et surtout le nombre d’heures en informatique proposées par l’école étaient les points que je recherchais.  J’ai donc participé au concours Avenir et après mon BAC S, j’ai rejoint l’ESILV.

A la suite de ma deuxième année du cycle préparatoire, nous devions effectuer un stage de 4 mois en entreprise, et c’est grâce au forum entreprise organisé par le pôle universitaire que j’ai eu la chance d’avoir mon premier stage en tant qu’ingénieur support à VMware Cork en Irlande. Cette expérience c’est tellement bien déroulée, que j’ai passé l’été suivant en tant que contractor pour VMware.

Ensuite, le stage de 4ème année arrivait rapidement et VMware m’a proposé un stage en tant qu’ingénieur sécurité ou j’ai appris comment s’assurer de la sécurité des produits vendus aux clients de l’entreprise.

Avant que mon stage ne se termine, VMware m’a proposé deux offres que j’ai saisi sans hésitation. La première étant de continuer à travailler à distance depuis Dublin pendant que je suivais mon double diplôme en MSc. Computing au Griffith College, et la seconde de commencer un CDI l’année d’après, une fois mes études terminées.

Je suis donc actuellement ingénieur sécurité à VMware dans le département R&D, où mes collègues et moi-même nous assurons de la sécurité des produits. Cependant, mon travail n’est pas restreint uniquement à cette tâche, je participe également à divers projets, qu’ils soient non-techniques tels que des améliorations de procédures ou techniques tels que des projets d’automatisation utilisant le machine learning. Je fais également parti du comité qui gère le groupe d’innovations et des brevets de VMware Cork.

DeVinci FabLab et VMware, deux entités, un seul même ingrédient différenciant : la passion

Le DeVinci Fablab est l’une des meilleures expériences que j’ai vécu lors de mon temps au PULV. En plus d’avoir participé à divers projets organisés par le Fablab, j’aidais à l’amélioration et au développement du Fablab qui était encore jeune. J’ai également été responsable des formations, notamment pour les nouveaux étudiants ESILV intégrant l’école mais aussi pour tout étudiant souhaitant utiliser les ressources du Fablab pour des projets personnels ou académiques.

J’y ai gagné un certain plaisir à expliquer et à retransmettre des connaissances, ce qui s’avoue être une compétence très utile dans le milieu professionnel.

Suivre un parcours à l’ESILV est très avantageux dû aux différentes opportunités que l’école offre. Au-delà du parcours académique que j’ai aimé, j’ai bénéficié des expériences associatives comme le Fablab, des salons étudiants en tant que manager, des relations entreprises, et du double diplôme à l’étranger.  Difficile de choisir un meilleur souvenir parmi tout ça mais j’ai d’excellents souvenirs des salons étudiants auxquels je participais.

Mon conseil principal pour les personnes souhaitant intégrer une entreprise comme VMware est de surtout démontrer la passion que l’on peut avoir sur le sujet. L’envie d’apprendre, de progresser, et savoir travailler en équipe sont des atouts à avoir. Les entreprises comme VMware ont des produits avec des formations qui coûtent cher, et elles ne s’attendent pas à ce que des étudiants connaissent tout et généralement les entreprises vont mettre à disposition ces mêmes formations. Cependant, il est important d’avoir les connaissances basiques sur le sujet et d’avoir de la curiosité.

Cela ne fait pas très longtemps que je suis diplômé, mais je peux déjà voir que l’ESILV ne fait que de s’améliorer sans cesse, et ça fait plaisir à voir. Les classements que l’on peut voir ainsi que tous les événements que l’école organise confortent encore plus mon sentiment d’avoir choisi la bonne école d’ingénieurs après le lycée.

Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté, avec des entreprises ayant des équipes partout dans le monde et partir à l’international permet d’avoir une meilleure ouverture d’esprit qui s’avère utile dans ce contexte. Il y a également de plus en plus de diversité sur la façon de penser et de réfléchir en entreprise et savoir travailler avec cette richesse s’apprend d’une part en ayant ces expériences à l’international.

Je dirais aux étudiants des trois écoles qu’il est important de bien développer ses soft-skills.

Savoir présenter, travailler en équipe, et bien maîtriser une ou plusieurs autres langues sont des atouts à ne pas négliger. Considérez aussi toutes les opportunités qui peuvent s’offrir à vous pendant votre parcours d’ingénieur à l’ESILV, elles peuvent souvent vous amener à des expériences professionnelles inoubliables. 


Retrouvez l'intégralité de l'article [ICI].

528 vues Visites

J'aime

  • ESILV
  • temoignage
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Club Entrepreneurs

Entreprenariat au Pôle Léonard de Vinci : 3 femmes inspirantes

photo de profil d'un membre

Julie Grimes

24 mars

Info pôle

Claire, promo 2019, application developer & business analyst chez Crédit Agricole CIB, à New York

photo de profil d'un membre

Julie Grimes

17 mars

Interview

Un site dédié à Léonard de Vinci pour le CNRS développé par BALTAZARE, l’agence de Guillaume, promo 2014

photo de profil d'un membre

Julie Grimes

27 février